Fashion

samedi 1 octobre 2016

5 Mythes sur la peur dont tu dois absoulement savoir

"La peur semble être épidémique dans notre société. On a peur de commencer, on à peur de finir, on à peur de changer, on à peur de rester coincé, on à peur du succès, on a peur de l’échec. On a peur de vivre, on a peur de mourir… "  Susan Jefferson


La peur est une émotion très forte, les changements physiques qui pourraient nous arriver dans quelque minute sont très rapides. : Nôtre rythme cardiaque s’accélère, nous avons des sueurs froides, et notre respiration s’emballe.

Dans notre société, on nous a fait croire l’image de la peur est  en étant une émotion très négatif, quelque-chose qu’il faut absolument éviter à tout prix, et ne pas en parler.

Résultats : On est des centaines, même des milliers de personnes à se cacher dans notre précieuse zone de confort, à tel point qu’on a même peur d’avoir peur !

Mais, est-ce vraiment quelque chose de négative tout simplement parce qu’elle est gênante ?
Voici 3 mythes liés à cette émotion qui sont très répondues, et je te promets qu’à la fin de cet article tu auras une perception totalement différente de ce que tu avais quand tu as commencé à le lire !

1. La peur est un argument ou un prétexte pour éviter de réaliser une tache :


Permet-moi de remonter le temps quelques années en arrière. En faite, il s’agit de plus de 10.000 années !

Je parle de la Préhistoire, ou le seul vrai métier de l’homme était la CHASSE.
 Alors chaque jour il sortait pour chasser et ramener une proie,  pour nourrir sa petite famille.

Tu pense vraiment que s’il avait pensé : J’ai trop peur aujourd’hui  je reste dans ma zone de confort dans ma cave, et je ne vais pas aller chasser aujourd’hui je vais essayer de remettre cela au lendemain.

 Il aurait survécu ?

BIEN-SUR QUE NON ! La race humain aurait déjà était en extinction aujourd’hui, il ne resterait probablement que des fossiles…. !!!

Après 10.000 on est pas assez différents que l’on croit, cette peur est toujours ancrée dans nos gènes, et il ira nulle peur…

La peur n’est pas une raison pour éviter une action quelconque. Au contraire, c’est une raison de la commencer, et si la ou se trouve l’écoulement (The flow), et l’aventure…

C’est  la preuve qu’on est vivant, qu’on va apprendre, et connaitre de nouvelles personnes, et peut-être changer l’histoire humaine.

"La peur ne peut pas t’empêcher de mourir, mais elle peut t’empêcher de vivre"  Najib Mahfoud


2.   La peur est une émotion négative :


Afin de nous convaincre de consommer, on nous a fait comprendre, que moins on a peur, plus on est heureux.

Mais avoir peur est un signe, un  DON DU DIEU…il ne faut pas l’ignorer, mais au contraire, il faut l’ACCEPTER,  vivre avec, et essayer de comprendre de quoi il s’agit.

La peur est aussi un signal pour connaitre tes faiblesses, et en même temps  il permet de participer à ton DÉVELOPPEMENT PERSONNEL. 

Qui sait ?  Peut-être c’est un signe de la présence d’un certain danger proche ou d’une zone de limite que tu dois dépasser afin d’augmenter tes limites personnelles et avoir plus de choix dans ta vie.


3. Toute peur est naturelle et par conséquence justifiée :



Avoir peur a toujours été liée aux gènes de survie, nos ancêtres avaient besoin de la peur pour éviter le danger !

Laisse-moi t’expliquer…

Dans une époque extrêmement difficile ou il y’avait ni police, ni armée pour se protéger, plus ils expérimentaient la peur, plus leurs chances de survie étaient élevés.

Nos ancêtres sont ceux qui ont expérimentaient plus de « doses » d’Adrénaline, si grâce à cette peur qu’on existe aujourd’hui, et on doit être reconnaissant.

Il existe également des peurs totalement naturelles d’origine biologique, GÉNÉTIQUE, la peur de la mort on est une, c’est la même réaction biologique, tu aurais devant l’attaque d’un tigre, un serpent, une personne malintentionné, munie  d’un couteau

Elle est liée à nos gènes de Survie, à notre source.

Aujourd’hui, on ne peut pas nier  qu’on a une certaine prédisposition génétique à avoir peur devant certain stimulus. Par exemple : La peur du bruit extrême, et la peur des endroits trop élevés.

Certains animaux même présentent une réaction très intéressante. Vous avez peut-être vu cette nouvelle tendance sur YouTube : des vidéos des chats terrorisés à la vue de concombres ou de courgettes placés discrètement derrière eux par leurs maîtres.

C’est dû à prédisposition génétique chez les mammifères à craindre les serpents, dont le concombre rappellerait la forme et la couleur !

Avoir peur de la réjection est aussi une peur plus au moins justifiée, il y’a 10.000 si on avait était rejeté du Tribu, on aurait été morts, la présence du Tribu est une raison de plus pour survivre on a plus de chance de survivre en présence d’un grand groupe, et on se sentait plus en sécurité, contre les autres tribus, et contre les bêtes sauvages, on a plus de chance de chasser quand on chasse on groupe.

 La rejection sociale a même été associée à des réactions physiologique lié au stresse, une élévation de la  pression sanguine (Stroud, Tanofsky-Kraff, Wilfley, & Salovey, 2000) et le Cortisol (Dickerson & Kemeny, 2004).

Mais est-ce que toutes les peurs sont vraiment justifiées ?


Pas vraiment, sinon les phobies sociales seront aussi justifiées, la phobie des araignées, des lieux publics, la peur de l’échec, la peur des maladies etc.…



Ces peurs sont plus souvent des résultats des événements d’enfance, par exemple un enfant qui a connu de l’abus physique et verbale de la part des parents, ou un père absent au niveau physique ou émotionnel, ce que par la suite va avoir une grande peur de l’autorité quand il sera adulte.



Ces peurs, en travaillant sur soi, on pourrait se libérer, changer et ne plus être victime. C’est un vrai défi, mais c’est facile si tu as la volonté.


Et si vous voulez vraiment vaincre votre peur, voici 5 conseils pour vaincre la peur chez Architecte living.


Et n’oublie de me dire ce que tu penses en laissant un commentaire


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire